Un petit jaune liégeois

Pastis en bord de Meuse

Entreprise

Les Vintrépides/Noblesse

Produit

Pastis

Adresse

29,En Neuvice
4000 Liège

de gauche à droite : Laurence, Edouard, Roberto et Guillaume.

Du côté des Vintrépides, Roberto Fernandez (31 ans) et Laurence Dupont (31 ans) ne tiennent pas en place. Depuis 2016, année où ils se sont associés, ces deux électrons libres n’ont pas cessé de multiplier les projets : importation de vins naturels, lancement d’une marque de bières bio, création d’une winery urbaine, inauguration d’une cave située En Neuvice et même fabrication d’une sauce piquante.

Le Pastis Ardent, pastis belge bio, est le fruit d’une collaboration réussie entre deux entreprises liégeoises : les Vintrépides (Liège) et la Maison Noblesse (Hannut – anciennement Sprimont).

« Nos projets de spiritueux locaux ont fédéré une communauté autour de nous »

En 2018, la cellule s’intéresse aux spiritueux bio, un créneau plutôt peu balisé en Belgique. « On sentait qu’il y avait du potentiel. Pour financer cette aventure, on est passé par le crowdfunding. En deux jours, nous avons eu trois fois plus d’argent que les 6 000 euros que nous cherchions. Cela a tout à la fois validé le projet et fédéré une communauté autour de nous », explique Roberto Fernandez avec une pointe d’accent emmenant du côté de Collioure, sa ville natale.

« Nous l’avons imaginé comme un retour aux sources du pastis »

Le “Gin Apotek” en question voit le jour à la faveur d’une collaboration avec la distillerie Radermacher de Bernard Zacharias. « Du fait de la demande pour les spiritueux bio et locaux, ce produit a connu un grand succès », renchérit Laurence Dupont.

Du coup, le duo imagine une série de variations proposées sous le label “Ardent Spirits”. Six mois plus tard, un “Rhum Ardent” est lancé. En mai 2019, c’est au tour du “Pastis Ardent” de débouler, lui aussi dans un très reconnaissable flacon d’herboristerie. « Nous l’avons imaginé comme un retour aux sources car je viens du sud de la France, détaille Fernandez. Il reste que cela a été possible parce que nous avons trouvé les bons partenaires avec qui nous associer pour cette aventure. »

La collaboration repose sur le savoir-faire d’un autre duo, Édouard (28 ans) et Guillaume Noblesse (31 ans), à la tête de Noblesse 1882, une maison sur le point de fêter ses 140 années d’existence. C’est donc un savoir-faire ancestral que ces deux frères ont à cœur de remettre au goût du jour depuis 2017, année du retour sur le devant de la scène des spiritueux.

Ces deux artisans-producteurs ont pour vocation de proposer des spiritueux naturels et pauvres en sucre. Ils accordent énormément d’importance à créer des produits d’une grande finesse. Cela passe par une sélection pointue des matières premières et des fournisseurs. C’est en voulant créer un pastis rafraichissant qu’Édouard et Guillaume ont élaboré au bout de près de 120 tests et 6 mois de recherche un apéritif anisé fidèle au pastis mais avec sa note végétale désaltérante.

Les grandes lignes du procédé de fabrication ? Un alcool de blé bio à 96 % distillé 6 fois en France, de l’eau de source belge et un mélange d’herbes et d’épices. À côté de la base obligatoire d’anis et de réglisse, on y retrouve notamment des saveurs d’armoise, de cardamome, de racine d’angélique ou encore de coriandre. Le « louchissement » du pastis (le caractère trouble qui survient lors du mélange avec de l’eau) provient de l’anéthol, l’extrait pur de l’anis.

Envie d’une délicieuse recette avec le Pastis Ardent ?

Ce producteur artisanal participe à l’action Cera

Un Petit Jaune Liégeois

Prix de vente normal:: €35
Prix avantage Cera: €28

Description de l'avantage:

Une bouteille de l’un de nos spiritueux bio Ardent spirits, produit en région liégeoise.

NOUVEL ARTISAN

Complétez ici votre numéro de sociétaire Cera pour pouvoir bénéficier de cet avantage.

Pas encore sociétaire Cera ?

Devenez ici sociétaire Cera